vendredi 22 mars 2013

Sourcils au poil

Hier alors que j'étais dans la file d'attente à la pharmacie, (non, je ne m'apprêtais pas à acheter un énième produit anti-poux), je me suis retournée et j'ai croisé le regard d'une femme d'une quarantaine d'années. Comment vous dire, elle avait quelque chose d'étrange, une expression figée, un air ahuri. Son visage semblait vouloir dire en permanence "hein ?" ou "hein !". C'était tellement surprenant que par mimétisme, j'ai adopté la même attitude, j'ai levé mes sourcils et...c'est là que j'ai compris. Elle avait totalement loupé son épilation des sourcils, après le burlesque, voici venu le "sourcilesque" !
                                                   
C'est d'ailleurs en partie pour cette raison que je me suis toujours refusée à toucher à ma pilosité faciale (heureusement, je n'ai pas de moustache !). Car à moins d'aller chez l'esthéticienne (et encore on n'est pas à l'abri d'un massacre) il me semble très compliqué de s'épiler correctement les sourcils. On arrache 1 poil sur le sourcil gauche, puis 2, puis 3, puis 4...., on fait de même sur le sourcil droit, puis on se rend compte que ça ne donne pas pareil alors finalement on réattaque le sourcil gauche puis on rééquilibre le sourcil droit...et on se retrouve en moins de deux avec des sourcils totalement asymétriques inégalement clairsemés voire une ligne rachitique. Ça sent le vécu, me dites vous, et bien disons que j'ai longuement "réflexionné" (veuillez comprendre flippé) avant de décider que je ne céderai pas aux sirènes de la beauté esthétique. Et puis, on a assez de poils à gérer comme ça si en plus il faut aller pinailler sur le dessus des yeux !

J'ai donc, vous l'aurez compris, le sourcil naturel mais je vous rassure pas le mono-sourcil à la Frida. Vous voyez ?

Non, pas Frida oum Papa d'Annie Cordy, l'artiste interprète belge !

Mais Frida Kahlo, l'artiste peintre mexicaine !
Ah il faut être "culturé" pour lire ce blog, vous voilà prévenus.

Pour éviter cela donc, je traque avec ma pince à épiler les quelques jeunes pousses qui viennent se loger entre les 2 sourcils. Et puis j'ai la chance d'avoir les sourcils pas trop mal dessinés et plutôt disciplinés. Mais enfin, on ne m'a jamais dit non plus "T'as de beaux sourcils, tu sais".

En tout cas, mes sourcils ne plairaient très certainement pas à
Cristina Cordula l'artiste relookeuse brésilienne d'M6, (c'est un blog culturel ici je vous l'avais dit et très cosmopolite en plus !) qui, soit dit en passant, a quand même un peu les sourcils en forme de spermatozoïde mais, enfin, ce n'est pas moi la spécialiste.

Elle me crierait très certainement dans les oreilles "Mais ma Chériiiiie, c'est pas possible, ton sourcil c'est la forêt Amazonique, tou ne peux pas rester comme ça !"

En fait, c'est un peu comme mes poils de pubis. Ouh la la, vous trouvez la transition assez difficile. Je m'explique : je garde ma touffe au minou tout en la maîtrisant et je fais de même avec mes sourcils, finalement je suis assez cohérente comme fille.

Mais, revenons à notre ébaubie de la pharmacie. On ne peut pas faire n'importe quoi avec ses sourcils. Il faut veiller, à mon sens, à respecter plus ou moins leur ligne naturelle. Et puis à trop les ratiboiser, il peut arriver que les sourcils opprimés finissent par se venger et ne plus repousser. Oui, j'en ai croisé des bonnes dames qui en guise de sourcils arboraient un arc de cercle au crayon.

En plus, la mode est désormais aux sourcils majestueux épais et fournis. On savait déjà que certains hommes turcs se faisaient greffer des moustaches et bien, il paraît que certaines femmes américaines se font greffer leurs poils de jambes au dessus des yeux. Si ! Le prix de cette petite fantaisie est entre 4 500 et 6 800 euros selon la densité recherché. Sachant qu'en plus ces poils vont continuer leur croissance de poils de jambes...il y a de quoi sérieusement sourciller.



Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...