lundi 18 mars 2013

La crise des 8 mois...depuis des mois !

"Je REviens", "J'arriiiiiiiiiiiiive" telles sont mes supplications quotidiennes !
A bientôt 6 mois, ma Pepette me fait depuis des mois la fameuse crise des 8 mois (l'angoisse de la séparation).

Quand je me déplace dans l'appartement, elle ne me quitte pas des yeux comme si elle avait peur que je disparaisse et je ne peux plus sortir de la pièce sans qu'elle ne se mette à pleurer. Enfin, si ce n'était que la pièce, croyez-moi bien, je ferais abattre toutes les cloisons mais c'est plus compliqué que cela, il suffit que je ne sois plus dans son champ de vision pour qu'elle panique et hurle. Alors, pour nous ménager elle et moi, je la traîne inlassablement avec son transat dans les moindres recoins de notre appartement ou bien je la garde des heures dans mes bras son bassin calé sur ma hanche droite où je vais d'ailleurs pouvoir bientôt, à ce compte là, me faire tatouer "A Pepette pour la vie".

Pour l'intimité, il faudra repasser. Mes pauses pipi déclenchent déjà une crise de larmes alors pour les gros besoins, il est nécessaire d'employer les gros moyens. Je l'installe dans les toilettes et je la laisse me contempler déféquer, oui, on est bien peu de choses. Même moi je ne lui inflige pas la réciproque, dès que je la voie qui commence à rougir, se contracter et pousser, je détourne la tête, pour lui permettre de se soulager en toute discrétion.

Lorsque je veux prendre ma douche et qu'elle est réveillée, je suis contrainte de la mettre dans la salle de bain. Et il est impossible d'envisager de paresser sous l'eau. Le fait que je reste trop longtemps cachée par le rideau de douche l'inquiète et ce, bien que je sorte régulièrement la tête en pépiant des "Coucou" . Elle pense sans doute que je peux m'échapper par une porte dérobée, une sortie secrète intégrée dans le carrelage mosaïque, que sais-je...?

Nous habitons un duplex et ce n'est absolument pas fonctionnel avec un bébé ou un enfant en bas âge. Sans parler de l'aspect insécurité des escaliers (qui certes me permettent de conserver un fessier tonique), avec un Duplex on passe son temps à gueuler : "Tu pourras descendre la crème", "il faut arrêter le four en bas ça doit être cuit", "Qu'est-ce que tu dis ?", "Je crie parce que tu ne m'entends pas !"...Et bien en plus maintenant quand je suis à l'étage et que la Pepette est restée en bas, je tape du pied sur le plancher, je joue les majorettes et pousse la chansonnette pour qu'elle me localise et cesse ses râles plaintifs...en vain !

Non contente que je sois présente à ses côtés, il faudrait également que je gazouille en permanence avec elle. Dès que je m'assois et que je sors le PC portable pour bosser ou alimenter ce blog, la Pepette considère que je suis inoccupée voire sous-occupée et exige à grands cris que je la prenne dans les bras. J'ai bien essayé de la laisser pleurer, vous pensez bien, mais elle prend en quelques secondes une couleur lie-de-vin, suffoque et s'étouffe...et c'est moi ensuite qui panique.

Enfin je ne comprends pas pourquoi elle réclame ainsi en permanence mes bras et a si peur que je me volatilise. Je ne l'ai pourtant jamais abandonnée. Bah tout au plus 40 secondes, lorsque l'autre jour dans un magasin de puériculture, je me suis rendue compte que j'avais accidentellement échangé sa poussette avec une de celles qui étaient mises en vente !

Je devrais me réjouir qu'elle me porte une telle dévotion et autant d'amour. Son frère, à mon grand désespoir, ne jurait sa première année que par sa tétine et son biberon et me dédaignait totalement. Me voilà en quelque sorte à présent comblée...enfin une petite place en crèche ne serait pas de refus quand même...


Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...