lundi 11 février 2013

La réhabilitation de la moustache

L'homme est redevenu désirable avec ses poils au menton. Fini les apollons aux visages glabres, aujourd'hui le poil facial est tendance et je m'en réjouis. Je suis une inconditionnelle des hommes avec une barbe de 3 jours. Oui ça pique mais j'aime bien avoir les joues (et le reste aussi) rosies par les baisers. Qu'elle soit longue, courte ou touffue, la barbe est la marque des hommes et des vrais.

Alors qu'auparavant la pilosité était une contrainte pour ces messieurs, elle est devenue, pour notre plus grand plaisir (du moins le mien), un moyen d'exprimer leur individualité et leur style : la barbe, la barbiche, le bouc, le collier...et depuis ces 2 dernières années la moustache.


Abandonnée à la fin des années 70, la moustache a fait son grand retour. Mais attention, le look Vercingétorix ou les bacchantes sont dépassés. La moustache se porte désormais fine et structurée à l'instar des pionniers de cette tendance Brad Pitt, Johnny Depp, Jude Law...et ça me plaît !
                                    
La moustache est un signe de virilité.
Là où les filles attendent avec impatience que leurs seins poussent, les garçons eux attendent leurs premiers poils. Leur moustache pubère, ce vilain duvet brun ingrat et ridicule qu'ils contemplent à longueur de journée, fait désormais d'eux des mâles. C'est d'ailleurs un symbole de puissance et de virilité absolue dans le monde arabe. J'ai découvert récemment qu'un vrai business d'implants de moustaches s'est crée, en Turquie, pour les messieurs qui se sentent "pilairement" lésés au niveau du philtrum.

En occident, la moustache est loin de faire fantasmer les femmes. 77% des françaises détestent cet attribut pileux chez un homme. Et bien moi, j'avoue que je trouve cela charmant et tout particulièrement, vous l'aurez compris, la moustache à l'américaine, initialement portée par Clark Gable et Zorro. J'apprécie cette mode où les hommes peuvent enfin se réapproprier une masculinité. Jean Dujardin dans "The Artist" est terriblement sexy avec cette moustache. James Franco la porte à merveille...

Je crois que j'aimerais assez échanger un baiser avec une moustache. Mais pas celle en brosse, fournie et tombante qui éponge les rhumes et conserve les miettes du midi non, un baiser avec une moustache élégante, raffinée et soignée. Ces derniers temps, la moustache me fascine. Je me plais à croire qu'elle invite à goûter de nouveaux univers sensoriels exotiques et audacieux. Ces petits poils subtilement bien placés entre la bouche et le nez doivent forcément taquiner, ébranler...bref enthousiasmer.


Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...