vendredi 25 janvier 2013

Se faire des cheveux blancs

Il y a quelques années déjà que j'ai découvert mon premier filament blanc, le premier d'une longue lignée, parce qu'entre temps, il a fait des petits. Je vieillis, c'est un constat. C'est comme ça, je ne peux pas lutter. Le mécanisme de pigmentation de mes cheveux s'essouffle, comme le reste. 

Mes cheveux blancs étaient nombreux, tous agglutinés au sommet de ma tête. Certains étaient dressés sur le crâne faisant les fiers et d'autres étaient lascivement allongés au côté de leurs congénères bruns. Je parle d'eux au passé parce que je les ai tous exterminés, hier. Ils étaient 27, je les ai comptés.

Un par un, je les ai arrachés. Je n'ai pas utilisé de pince à épiler, j'y suis allée à la sauvageonne. Bien entendu des cheveux en bonne santé sont venus avec, mais qu'importe. Quand je me suis vue hier matin dans le miroir, je me suis, comment dire, enflammée. N'allez pas croire que mes cheveux blancs sont apparus comme cela en une nuit comme Marie-Antoinette la veille de sa montée sur l'échafaud, non, mais ce matin-là mes cheveux blancs dans ma crinière brune ont attirés la lumière comme jamais encore ils ne l'avaient fait. J'avais le choix entre péter le néon de la salle de bain, me voiler la face (au sens propre comme au sens figuré) ou me séparer des indésirables vilains blancs.

Vous allez me dire, "misère, ma pauvre, tu n'aurais pas du les arracher, il en repoussera 10...". Je vous rassure c'est une légende, le cheveu repoussera seul et non pas multiplié par 10, 100 ou 1 000. Oui, je les ai arrachés, sans doute pour mieux recommencer, car à partir du moment où ils blanchissent, ils repousseront inévitablement blancs.

Mais concrètement, que peut-on faire ?  

Accepter son sort et les laisser naturels, tout en sachant que chez les femmes avoir les cheveux blancs, c'est faire plus vieille que son âge, faire malade, faire ménopausée. C'est d'ailleurs une grand injustice, quand on pense que chez les hommes, avoir les cheveux blanc est un signe de maturité et un indéniable atout de séduction.

Opter pour la coloration professionnelle. C'est s'engager dans un cercle vicieux onéreux car on est contraint de se rendre chez le coiffeur toutes les 4 à 6 semaines (grand maximum) pour effacer les racines, un cheveu poussant de 0,7 à 2 cm par mois. Sans compter que les colorations assèchent et ternissent les cheveux à terme.

Opter pour la coloration à la maison et là je dis attention aux mauvaises surprises tant en terme de couleur de cheveux que... d'application. Je m'y suis risquée l'année dernière et ma salle de bain s'en souvient encore (photos à l'appui). Ne me demandez pas comment je me suis débrouillée, je ne le sais pas moi-même mais j'ai été assez habile pour mettre du produit colorant au plafond et sur la machine à laver. A la base, c'était une coloration qui devait s'estomper en 6 à 8 shampoings mais j'ai eu beau faire mousser mon plafond et ma machine, la coloration s'est avérée finalement permanente.


Camoufler les cheveux blancs avec tout ce que l'on trouve : un bonnet (c'est la saison), des barrettes, des pinces, des bandeaux, porter la queue de cheval... ou du maquillage, si c'est possible, mais pas magique ! Depuis 2011, il existe un mascara pour cheveux blancs, K pour Karité, (je ne l'ai pas essayé) mais compte tenu des différents avis et commentaires que j'ai glanés à son sujet sur le web "Trop liquide, ça ne masque pas complètement les racines, il faut le faire tous les jours car ça ne tient pas bien sur les cheveux", Même plusieurs heures après on se tache les mains si on se touche la tête", Le produit donne un aspect sec aux cheveux et s'écaille un peu" ; il me semble tout aussi opportun d'utiliser un mascara pour les yeux ou une quelconque ombre à paupière. Le résultat sera vraisemblablement identique.

Mascara Cheveux

Dans quelques semaines, mes cheveux blancs auront repoussé, il faudra donc que je décide une nouvelle fois de leurs sorts. Tiens, je me laisserais bien tenter par une nouvelle permanente ou des mini-vagues. Le fait d'onduler ma tignasse va un peu l'éclaircir et la cramer, ma foi, c'est également une solution pour remédier aux cheveux blancs. A suivre...


Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...